Archive pour la catégorie ‘Tofu’

«두부» 입니까? – Votre nom est « Tofu » ?

Saviez-vous que mon nom de famille signifiait « tofu » en coréen ? Il ne fallut pas bien longtemps à mes voisins de palier pour me surnommer ainsi. Et pour cause ! Vous savez combien je raffole du tofu ! J’en mangerais des tonnes si je pouvais !

Alors que je pensais tout connaître du lait de soja caillé, quelle ne fut pas ma surprise de réaliser qu’en fin de compte, j’étais bien loin de tout savoir sur lui ! Bien loin du tofu industrialisé que l’on nous vend en grande surface ou bien même en magasin bio, le tofu coréen s’avoue être d’une texture très moelleuse sans pour autant se briser en mille morceaux. Il faut bien avouer que les industriels ne nous ont pas bien gâté avec un tofu extra-ferme, voir dur comme de la pierre ! Je comprends aujourd’hui pourquoi tant de personnes rechignent à le cuisiner si ce n’est les quelques régimeuses pensant bien faire en le dégustant ainsi sans rien y mettre dessus ! Ah cela, je crie « Oh ! Sacrilège ! »

Le tofu coréen à l’état naturel est d’une onctuosité incomparable, surtout lorsqu’il vient à peine de sortir du pot en fonte – 가마솥 – dans lequel il mijotait tranquillement, peu avant d’être essoré dans un récipient en bois du nom de 틀. Sa texture est alors très moelleuse telle de la ricotta et se déguste ainsi à la cuillère avec une marinade dont seul les coréens ont le secret ! C’est de ce secret dont je voudrais vous faire part aujourd’hui !

Même si ma préférence est de déguster du tofu cuit à la vapeur, j’aime également le faire revenir dans de l’huile de colza, puis le laisser dorer jusqu’à ce qu’il devienne croustillant ! C’est alors que j’y incorpore ma marinade pour que le tofu en prenne toute sa saveur !

Le secret que je vais vous dévoiler n’a rien d’exceptionnel si ce n’est qu’il est la base essentielle pour faire apprécier le tofu aux non-initiés ! C’est une marinade qui s’harmonise parfaitement avec le tofu et que tous apprécieront quelque soit son âge !

Si vous avez quelque peu survolé la cuisine coréenne par le passé, vous saurez sans nul doute que l’ail, la sauce Tamari, l’huile de sésame et la ciboule font partie intégrante de leurs plats si parfumés ! Avec de tels ingrédients à portée, les plats sont à coup-sûr assurés !

C’est ainsi que j’ai voulu faire partager mon amour pour le tofu et la cuisine coréenne à mes voisins, qui furent surpris par mon dévouement pour leur culture culinaire. Une soirée en toute simplicité, mais qui méritait tout de même de sortir les couverts traditionnels à cet effet: baguettes et cuillères en métal, assiettes en fonte et bols de riz ! Sans oublier l’incontournable thé vert parfumé au riz grillé !

Pour ceux qui seraient tentés par le tofu coréen, une seule et même adresse: K-Mart, situé juste à côté du métro « Pyramides », ligne 7 et 14. Pour les autres, je ne peux que vivement recommander d’investir dans une machine à tofu, et non dans la Soyabella, qui bien qu’elle fasse des merveilles pour les laits végétaux, ne vous donnera pas autant de satisfaction avec la fabrication du tofu. Rien de tel qu’une vidéo pour illustrer la qualité d’un tofu réussi !

Et vous, de quelle manière aimez-vous votre tofu ?

 

«두부» 입니까? – Votre nom est « Tofu » ?

Temps de préparation : 30 minutes

 

Ingrédients pour deux personnes :

  • 395 g de tofu ferme coréen (Pulmuone)
  • 2 tiges de ciboule
  • 3 gousses d’ail pressées
  • 1/2 oignon haché en fines lanières
  • 5 g de graines de sésame
  • 30 ml de sauce Tamari
  • 5 ml d’huile de sésame
  • 5 ml d’huile de colza
  • Sel, poivre

 

Préparation :

 

Pour la marinade :

Couper en deux chaque tige de ciboule, rassembler chaque moitié dans la main gauche, puis découper de toutes petites rondelles. Verser dans une petite coupelle ou un ramequin, puis ajouter l’ail pressé, les graines de sésame, la sauce Tamari et l’huile de sésame. Mélanger le tout puis réserver au réfrigérateur le temps de faire cuire le tofu.

Pour le tofu :

Couper le tofu en deux dans le sens de la largeur, puis découper chaque moitié en six tranches toujours dans le sens de la largeur.

Chauffer l’huile de colza dans un wok, puis faire revenir l’oignon haché en fines lanières jusqu’à ce qu’il soit bien doré. Ajouter les carrés de tofu, saler, poivrer et laisser cuire cinq à dix minutes à feu vif jusqu’à ce que la face interne devienne croustillante (attention à ne pas brûler le tofu non plus, il doit garder une couleur bien dorée). Retourner délicatement chaque carré à l’aide d’une spatule en bois, puis laisser cuire de nouveau cinq à dix minutes. Le tofu doit être croustillant à l’extérieur tout en restant moelleux à l’intérieur.

Quand les deux côtés de chaque carré de tofu sont bien dorés, verser la marinade et baisser le feu. Mélanger le tout afin que toutes les parties du tofu soient bien imbibées de marinade, puis couvrir et laisser mijoter cinq minutes. Mélanger de nouveau et servir dans des assiettes en fonte accompagné de riz rond et de quelques légumes marinés dans de l’huile de sésame et de la sauce Tamari.

 

Vous aimerez peut-être :