떡볶이 (Ddeokbokki)

Le ddeokbokki (prononcé tteokbokki) appelé aussi « gâteau de riz épicé » est un encas traditionnel coréen. Il fait partie de la très grande famille des ddeok – gâteaux de riz réalisés à partir de poudre de riz gluant cuit à la vapeur. – Il existe plus d’une centaine de variétés de ddeoks. Mais c’est surtout sur le ddeok épicé sur lequel nous allons nous attarder.

Le ddeokbokki est vendu à tous les coins de rue dans des étales appelées 노점상 – nojeomsang – , auxquelles viennent s’attarder les travailleurs et étudiants tardifs ou encore les enfants lors de la pause du goûter ! Très prisé par la population coréenne, chaque famille détient sa propre recette. Je vous présente donc celle de base – du moins ma version – à laquelle vous pouvez faire de très nombreuses variantes : ajout de nouilles udon ou soba ou encore varier les légumes : ajout de carottes, courgettes, chou ou poireau.

La recette du ddeokbokki n’est pas très difficile ni dans le nombre d’ingrédients ni dans la méthode de préparation. Mais la sauce, elle, fera toute la différence ! Bien-sûr, il ne faut pas craindre le 고추장 – gochujang – autrement dit la pâte de piment rouge coréenne – car elle est le pilier de cette recette ! Les estomacs fragiles devront donc s’abstenir…

Même si le coût est très attractif – à peine 2500 wons, soit 1€70 la barquette – , le ddeokbokki vendu dans les stands est loin d’être végéta*ien ! Il me fut donc très difficile d’en profiter dans les rues de Séoul et Busan. Cependant, il est très facile d’acheter des ddeok et de la pâte de piment rouge dans des grands supermarchés comme Lotte, H-Mart ou Home Plus. Je ne me suis donc pas privée de m’en faire à profusion ! Attention toutefois à la pâte de piment rouge qui, bien que vegan, est très souvent sucrée au sirop de maïs et contient du gluten… J’utilise, pour ma part, une pâte de piment sans gluten et sucrée au sirop de riz complet ! Vous ne pourrez malheureusement pas en trouver car elle est fait maison par une boutique traditionnelle coréenne…

Voici donc ma version du ddeokbokki : épicé sans trop l’être avec des champignons shiitake, des poivrons rouges et du brocoli, le tout baignant dans une délicieuse sauce de piment rouge,de sirop de riz et d’agave et de sauce Tamari. Sans oublier l’ail et l’oignon pour relever le tout !

J’avais servi ces ddeokbokki avec le tofu mariné que je vous avais présenté la dernière fois ! Autant vous dire que mes invités coréens furent charmés par tant de délicatesse à l’égard de leur cuisine ! Car une fois goûté, le ddeokbokki devient une véritable addiction, surtout à l’approche de l’hiver !

Si vous ne disposez pas de magasin coréen à proximité, voici où commander des ddeok et de la pâte de piment rouge (pour ceux qui ne sont pas diabétiques). A partir du moment où vous avez en main ces deux ingrédients, il est très facile d’adapter ma recette !

Avouez que c’est beaucoup plus tentant qu’un simple bol de riz complet !



떡볶이 (Ddeokbokki)

Temps de préparation : 30 minutes


Ingrédients pour 4 personnes :

  • 400g de ddeok
  • 4 champignons shiitake
  • 2 poivrons rouges
  • 1/3 de brocoli
  • 1 oignon
  • 10 ml d’huile de sésame

Pour la sauce :

  • 15 ml de pâte de piment rouge coréenne (au sirop de riz)
  • 10 g de poudre de piment rouge coréenne
  • 10 ml de sirop de riz complet (Lima)
  • 10 ml de sirop d’agave (Jean Hervé)
  • 10 ml de sauce soja Tamari (Lima)
  • 5 g d’ail haché
  • 200 ml d’eau



Préparation :

  1. Verser les ddeok dans de l’eau bouillonnante, puis les laisser cuire une trentaine de secondes avant de les placer dans une passoire. Les mélanger à de l’huile de sésame de sorte que les ddeok ne collent pas entre eux ! Réserver.*
  2. Retirer le pied des champignons, puis couper chaque chapeau en fines lamelles de 1 cm. Réserver.
  3. Découper les poivrons en petits dés, puis enlever les fleurs de brocoli de leur tige. Réserver.
  4. Découper l’oignon en fines lamelles, puis le placer dans de l’eau froide pendant quelques minutes. Réserver.
  5. Cuire séparément chaque légume ainsi que l’oignon une trentaine de secondes dans de l’eau bouillonnante, puis verser dans une passoire. Réserver.
  6. Préparer la sauce – Mélanger la pâte de piment, la poudre de piment, le sirop de riz, le sirop d’agave, la sauce soja Tamari et l’ail haché dans un bol, puis ajouter progressivement l’eau, tout en remuant continuellement. Réserver.
  7. Verser la sauce dans un wok, puis faire chauffer à feu moyen. Remuer continuellement à l’aide d’une cuillère en bois jusqu’à ce que la sauce forme des petites bulles.
  8. Ajouter les ddeok et continuer à mélanger jusqu’à ce qu’ils deviennent tendres.
  9. Ajouter les légumes et l’oignon, puis mélanger le tout encore quelques minutes. Il doit rester assez de sauce au fond du wok pour apprécier le plat !
  10. Servir dans un plat assez grand et creux, de sorte que les ddeokbokki ne deviennent pas pâteux !
  11. A déguster avec des baguettes coréennes !

* La deuxième possibilité – sans doute la plus courante parmi les familles coréennes – est de laisser tremper les ddeok une trentaine de minutes dans de l’eau froide.


Vous aimerez peut-être :

Une réponse à to “떡볶이 (Ddeokbokki)”

  • Ta recette aux belles saveurs exotiques me parlent beaucoup. Malheureusement je n’ai plus tous les ingredients a dispo comme en Cal :/ Je me régale les pupilles a défaut des papilles …
    Des bises ma Belle. Bon dimanche.

    => C’est bien dommage… Par contre, tu peux commander les produits cités en Allemagne !

Laisser un commentaire