Beignets de Carnaval

Cela aurait pu être le fruit du hasard si cela n’avait pas été Mardi-Gras ! Si chacun se préoccupe du déguisement qu’il portera au bal costumé de ce soir, il ne faut pas oublier que cette fête chrétienne est la journée où il faut faire des réserves avant d’entamer le Carême. Au menu : crêpes, gaufres et beignets sans oublier les churros, délicieuse spécialité de beignets espagnols !

L’appellation « gras » n’a que le nom puisque ces délicieux beignets vegans ne sont non seulement pas frits dans de l’huile bouillonnante, mais ils sont également dépourvus de sucre rapide. Le sucre que vous pouvez admirer n’est autre que du sucre de bouleau, dont l’index glycémique est, je vous le rappelle, de l’ordre de 7 sur une échelle de 100 – 100 étant le pic glycémique le plus élevé –

Si vous avez la chance d’avoir à votre portée une machine à pain ou un crochet à pétrin, cette recette sera très facile à réaliser. Pour les autres – dont je fais partie – il faudra user de votre main de fer pour pétrir la pâte ! Une bonne façon de se défouler après une journée de dur labeur !

J’ai utilisé dans la préparation l’Ener-G Egg Replacer dont la puissance comme substitut aux œufs n’est plus à démontrer ! Comme je me doute que vous ne l’avez pas dans vos placards – Ce produit étant exclusivement à la disposition des britanniques et américains – Je vous propose de le remplacer dans cette recette par 200 grammes de tofu soyeux. Le tofu soyeux devant être mixé avant de l’incorporer à la préparation. Si toutefois vous désirez avoir à disposition le précieux sésame, vous pouvez toujours le commander sur le site Vegan Essentials, qui vend une panoplie de produits destinés aux végétaliens.

Des beignets moelleux 100% végétal tout droit sortis du four aussi bons que ceux achetés en boulangerie… Si ce n’est meilleur ! De quoi fêter gaiement Carnaval sans se priver de ses douceurs qui en font sa renommée !      

Beignets de Carnaval

Ingrédients pour 12 beignets de Carnaval :

  • 30 g de levure de boulanger
  • 60 ml d’eau tiède
  • 250 ml de lait de soja (Provamel)
  • 10 ml de vinaigre de cidre
  • 40 ml de sirop d’agave
  • 5 ml d’extrait de vanille
  • 8 g d’Ener-G Egg Replacer + 60 ml d’eau
  • 500 g de farine intégrale de grand-épeautre (Markal)
  • 60 g de sucre de bouleau (Flore Alpes)
  • Huile d’olive

Préparation :

Préchauffer le four à 170°.

Verser la levure dans un grand saladier, puis l’arroser d’eau tiède. Laisser la préparation prendre cinq à dix minutes jusqu’à ce que des petites bulles se forment à la surface. Réserver.

Verser le lait de soja dans un verre doseur, ajouter le vinaigre de cidre et laisser reposer quelques minutes le temps que le lait ait bien caillé. Ajouter le sirop d’agave et l’extrait de vanille, puis mélanger. Verser le tout dans le saladier. Réserver.

Mélanger l’Ener-G Egg Replacer avec l’eau dans un verre, puis l’ajouter à la préparation.

Ajouter progressivement la farine de moitié afin de bien éliminer les grumeaux. Mélanger jusqu’à ce que la farine soit imprégnée des liquides, puis terminer par le reste de farine. La pâte va être de moins en moins collante et se décollera petit à petit des bords.

Commencer à pétrir à la main. Malaxer la pâte une dizaine de minutes sans s’arrêter jusqu’à obtention d’une boule lisse et homogène. Couvrir avec un torchon propre et laisser reposer une heure, le temps que la pâte double de volume.

Fariner le plan de travail avant d’y déposer la boule de pâte. L’étaler sur toute sa longueur à l’aide d’un rouleau à pâtisserie jusqu’à obtention d’une épaisseur de 1,5 cm. Puis découper à l’aide d’un emporte-pièce 12 ronds de 8 centimètres de diamètre. Etaler une feuille de papier sulfurisé, puis y déposer les ronds de pâte. Recouvrir d’un torchon propre, puis laisser reposer de nouveau une heure. Les pâtes à beignet doivent gonfler.

Retirer le torchon, puis badigeonner chaque pâte à beignet d’huile d’olive. Les déposer sur une plaque préalablement recouverte de papier sulfurisé et enfourner entre 15 à 20 minutes. 

Recouvrir les beignets d’une feuille de papier sulfurisé à mi-cuisson de sorte qu’ils ne brunissent pas trop vite. Ils doivent être bien dorés à la sortie du four. Les laisser tiédir sur le grill, puis les badigeonner de nouveau d’huile d’olive.

Verser le sucre de bouleau dans une assiette, puis en imprégner chaque beignet.

Déguster de suite ou recouvrir de papier aluminium les beignets déposés dans une assiette. – Ces beignets se conservent deux à trois jours à température ambiante recouverts de papier aluminium. -

20 réponses à to “Beignets de Carnaval”

  • sarah:

    CA DONNE FAIM!!!

  • Ici on est en plein dedans, le carnaval prendra fin demain soir, après qu’on ai brûlé « Vaval »… Halala !

  • Mona:

    bon ben comme j’ai une MAP, je n’ai AUCUNE excuse … !

  • Quelle magnifique recette !! La cuisson au four a l’air tellement pratique ! Merci aussi d’avoir pensé à ceux qui n’ont pas d’egg replacer. :)

  • c’est le carême, on va passer 40jours sans œufs ni viande, ah quelle différence avec d’habitude, quelle frustration!!!!

    Les beignets comme ça, c’est une très bonne idée, je ne supporte pas l’odeur de graillon dans ma maison (déjà ma grand mère collait sa friteuse SEB au bout d’une rallonge dans le jardin )

    => Justement, je me demandais comment je pouvais faire le Carême puisque j’ai déjà tout éliminé de mon alimentation… Y compris le sucre ! ;) Je devrai donc faire pénitence sous une autre forme que l’alimentation.

  • Du sucre de boulot, une pâte sans oeuf et des beignets sans friture, mais tu es une magicienne!!! Et ils sont beaux comme tout!

    => Sans la baguette ni le chapeau !

  • j’avais complètement zappé mardi gras. Heureusement le mari d’une collègue nous a confectionné des beignets.

  • Les beignets, les crêpes, les galettes … Je me rends de plus en plus compte que les traditions culinaires me passent sérieusement au dessus de la tête ! Mardi gras, je sais juste que c’est un mardi ^^ » Heureusement, les blogs viennent à mon secours ! Et ils sont très chouettes, ces beignets végétaliens ! ^^

    [Ca va un peu mieux merci ! Mais c'est Elouan qui est à moitié malade maintenant, rhaaa ...
    J'attends des nouvelles de ton buchimgae ^^]

  • Oh what a treat! I’d sure love to bite into one of these sugary, doughy sweets right about now…!

  • Those look amazing… I’m going to have to translate that recipe! x

    => It’s a traditional French pastry made a day before the beginning of Lent ! I’m going to send you the recipe translated in English, don’t worry about that !

  • Françoise:

    Ces beignets ont vraiment l’air délicieux ! Mais où peut-on trouver du sucre de bouleau ???

    => Je l’ai indiqué dans l’article que je lui ai consacré. Toutefois, je vous redonne le lien si vous n’avez pu le trouver :
    http://www.argousier-bouleau.net/catalog/product_info.php?cPath=31&products_id=61&osCsid=1b94d4e1c9450556d308d1eb963a547c

  • Clem:

    C’est dingue ce que tu arrives à faire sans… sans… eh bien presque sans rien en fait, ou en tous cas sans rien de mauvais pour les artères!! Des beignets comme ça moi j’en mangerais bien chaque matin au petit dej’ :-) Très intéressant ce sucre de bouleau, jamais entendu parler!

  • Löu:

    Je n’avais pas pris le temps de lire cette recette et finalement c’était une grande erreur de ma part ! J’aurais du me jeter dessus dès sa publication.

    Quand j’ai vu « Beignets » et je me suis dit que ça avait été probablement fait à l’aide d’une friteuse. Et je dois dire que tout ce qui est friture, si je peux m’en éloigner, je le fais. J’ai un peu de mal, je trouve que ça ruisselle d’huile et l’odeur qui embaume toute la maison par la suite n’en parlons pas.
    Et là, que lis-je ? Que ces beignets se font au four ! C’est absolument magique ! Je n’aurais jamais eu l’idée moi même de faire cuire des beignets au four, c’est une superbe idée que tu as eu là Julie !
    Bravo, pour cette recette.
    Peut-être que tu as réussi à me réconcilier aux beignets et aussi me prouver que les beignets ne sont pas forcément à lier avec la friture !

  • [...] La dernière alternative est sans nul doute le très célèbre Ener-G que l’on peut commander sur Internet. Bien qu’il soit une très bonne alternative au remplacement des œufs, il n’en reste pas moins que les autres alternatives marcheront tout aussi bien sans devoir utiliser un produit en poudre tout préparé. Une cuillère à café et demie mélangée à une cuillère à soupe d’eau équivaut à un œuf. Je l’ai notamment utilisé pour les beignets de Carnaval. [...]

  • perlerouge:

    que c bon de voir des recette comme celle ci mon fil etant allergique depuis 13 ans, je vais la tenter
    dit moi peut t’on y mettre des pommes à l’interieur avant la cuisson?

    => Oui, on peut bien-sûr les fourrer de pommes, pâte de chocolat… Tout ce qui nous fait envie !

  • perlerouge:

    je viens de réaliser ta recette mais avec le toffu soyeux comme tu la proposé, je mettrai au moins 100 grammes de moins en toffu la prochaine fois car 200 gr, jai du rajouter beaucoup de farine du coup ils étaient un peu lourd et sec
    merci

    => Je suis désolée d’apprendre que tes beignets étaient lourds et secs. Pourtant, j’ai réalisé cette recette à plusieurs reprises et je n’ai jamais dû rajouter de farine en plus. Mais en effet, de la farine supplémentaire alourdit la pâte. La meilleure solution serait donc de diminuer la quantité de tofu.

  • Bertin:

    Je vais essayer avec l’Ener-G egg et ma MAP!

  • neuhauser:

    en utilisant des oeufs, j’en mets combien?

    => Je n’utilise aucun oeuf dans mes recettes, je ne peux donc répondre a votre question.

  • kat:

    dans quel magasin plus precisement peut-on trouver l’ener-g egg ?

    => On ne peut le trouver qu’en Angleterre bien malheureusement… Sinon, vous pouvez en commander sur le site Amazon

Laisser un commentaire