Icebergs flottants en disparition !

Copie de P1060340 []

Les couches glaciaires fondent et nul ne peut le contester aujourd’hui ! La planète se réchauffe de plus en plus et les premiers affectés sont les zones polaires. Certaines espèces sont amenées à disparaître, le niveau de la mer risque fort de remonter … Alors que faire face au changement climatique ? En présentant* la clôture de la quatrième année polaire internationale, je ne pouvais ne pas vous faire partager ce colloque.

Rien n’est plus difficile que de remplacer les œufs dans certaines préparations ! Surtout lorsque l’œuf en question, plus précisément le blanc doit servir de base. Jusqu’à présent, remplacer les œufs ne m’avait pas été d’une très grande difficulté et j’avais toujours trouvé d’une manière ou d’une autre comment parvenir à mes fins !

Mais lorsqu’il fallut réaliser une île flottante pour vous alarmer des conséquences du réchauffement climatique sur les zones polaires, j’ai cru ne jamais pouvoir vous le présenter. Tout y est passé : tofu soyeux, crème de coco, lait de coco, crème de soja, … Rien ne donnait de résultat concluant et j’ai même songé un moment abandonner mon idée déjantée.

Alors en dernier recours, je me suis rabattue sur du tofu ferme. Et là, comme si la magie avait opéré, le miracle s’est produit ! Oui, il est possible de faire des îles flottantes sans œufs ! Le tofu ferme en est la clé !

Ne vous attendez pas à avoir un nuage en bouche tel que dans les recettes traditionnelles. Cependant, le tofu ferme émietté reste très léger et sucré au sirop d’agave, il est absolument fabuleux ! Accompagné d’une crème anglaise vegan confectionnée avec de la custard powder, le dessert s’envole en à peine quelques bouchées !

Si vous voulez en savoir plus sur la quatrième année polaire internationale, vous pouvez l’écouter et la télécharger sur les liens suivants :

* Je suis l’auteur de tout ce qui a été écrit et dit sur cette clôture.

Icebergs flottants en disparition !

Ingrédients pour quatre ours polaires :

Pour la crème anglaise vegan :

  • 500 ml de lait de soja (Provamel)
  • 40 ml de sirop d’agave (Jean Hervé)
  • 5 g d’extrait de vanille
  • 20 g de custard powder (Bird’s)

Pour les icebergs flottants :

  • 500 g de tofu ferme (Taifun)
  • 40 ml de sirop d’agave
  • 5 g d’extrait de vanille
  • 2 g d’agar-agar (Lima)
  • Sirop de riz (Lima)

Préparation :

Pour la crème anglaise vegan :

Verser le lait de soja dans la casserole, ajouter le sirop d’agave et l’extrait de vanille puis mettre sur feu moyen. Lorsque la préparation commence à frémir, ajouter la custard powder et remuer continuellement jusqu’ à ce que la préparation devienne crèmeuse (attention de ne pas trop faire chauffer la préparation car la crème anglaise risque de durcir).

Disposer la crème anglaise dans chaque petite assiette creuse. Réserver.

Pour les icebergs flottants :

Préchauffer le four à 180°.

Mettre le tofu ferme dans un blender et mixer quelques secondes jusqu’à ce que le tofu s’émiette. Verser dans un bol, ajouter le sirop d’agave et l’extrait de vanille. Bien mélanger et remettre dans le blender en y incorporant l’agar-agar. Mixer quelques secondes.

Former avec les mains des boules (ou la forme qui vous conviendra le mieux) de même épaisseur et les disposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

Enfourner cinq minutes (pas une seconde de plus !) et sortir la plaque du four.

Disposer chaque iceberg au centre d’une assiette creuse et recouvrir de sirop de riz.

Mettre au frais jusqu’à dégustation.

Copie de P1060373 []

7 réponses à to “Icebergs flottants en disparition !”

  • Whaouh;des iles flottantes vegan!!!!!J’essaie demain,j’ai justement été hier au magasin bio et j’ai tout ce qu’il faut.

  • merveilleux ( les iles , pas la fonte des glaces !)
    je vais tester….déjà le tofu ferme mixé en version salée, j’ai déjà donné, et j’aime bien, alors en version sucrée, je vais voir…
    et on dirai qu’on a de la lecture pour la soirée!

  • je n’aime pas la version oeuf (goût décrété je ne me souviens même pas avoir testé mais ça ne m’inspire absolument pas)
    pquoi pas cette version, par contre 125g de tofu/personne il faut que le reste du repas ait été léger, je n’en mange pas autant en plat principal ! à voir pour le goûter :)

    => Je n’ai jamais aimé non plus la version traditionnelle. Le tofu ferme émietté est beaucoup plus léger que s’il était resté en bloc. Il se mange très facilement à la fin d’un repas. Tu peux également le déguster lors de ton goûter ou ton petit déjeuner, c’est toi qui vois !

  • Löu:

    Ca y’est je prends enfin le temps d’écouter ces quatre retransmissions dont tu m’avais parlé il y a quelques semaines déjà dans un de tes mails !

    Et c’est tout logiquement que je suis venue par là, j’en ai profité pour regarder un peu ta recette d’île flottante, et j’ai bien envie de moi aussi faire un essai !
    Il me reste quelques jours de libres avant la rentrée, et puis j’ai depuis déjà un bout de temps du Tofu Nature qui est dans mon placard. Ne sachant pas comment le cuisiner je ne l’ai toujours pas ouvert, mais là ça serait une bonne occasion.

  • [...] Les îles flottantes sont sans doute la plus grande difficulté pour remplacer les oeufs. Mais avec un peu de persévérance, il est possible de parvenir à un résultat assez satisfaisant avec du tofu ferme émietté et de l’agar-agar. Pour la recette, je vous invite à lire ma recette sur les icebergs flottants en disparition. [...]

  • [...] Ne vous attendez pas à avoir un nuage en bouche tel que dans les recettes traditionnelles. Cependant, le tofu ferme émietté reste très léger et sucré au sirop d’agave , il est absolument fabuleux ! Accompagné d’une crème anglaise vegan confectionnée avec de la custard powder , le dessert s’envole en à peine quelques bouchées ! Icebergs flottants en disparition ! [...]

  • [...] mets le lien si vous voulez tester sa version de l’île flottante, c’est sur le blog Plaisir végétal). Mais je ne suis pas convaincue par le tofu ferme…. oui je sais c’est mal car je [...]

Laisser un commentaire