Couronne briochée des amoureux

Amoureux l’un de l’autre ou amoureux de la couronne briochée, faut-il vraiment trancher ? Pourquoi ne pas allier l’utile et l’agréable, et se faire plaisir en partageant la moitié avec l’élu de son coeur en le dévorant des yeux ? Il serait sans doute difficile de rejouer la scène de la Belle et le Clochard chez Alfredo avec cette couronne, mais vous pouvez tout de même jouer la carte romantique en partageant chaque bouchée avec votre partenaire.

Il y a encore quelques semaines, je n’avais aucune idée qu’il existait deux galettes des rois traditionnelles. Celle du Nord: la frangipane et celle du Sud: la briochée aux fruits confits. Intriguée, je me suis renseignée autour de moi pour savoir à quoi pouvait bien ressembler cette fameuse couronne des rois. Et l’autre jour, au détour d’une rue, j’ai aperçu à travers la vitrine d’une boulangerie le trésor que l’on m’avait caché pendant toutes ces années ! Pourtant, ce n’est pas faute d’avoir visité de part et d’autre les quatre coins de notre douce France ! A croire que je n’ai jamais eu l’opportunité de fêter l’Epiphanie lors d’une escapade dans le Sud !

Je comprends à présent la compétition qui subsiste entre la frangipane et la briochée, toutes deux sont absolument divines ! Pour la néophyte que je suis (nordiste de naissance impose), cette première impression fut tout à fait concluante et le parisien de souche qui vit avec moi ne fut pas celui qui vint me contredire … Bien au contraire ! ;) A la différence de la traditionnelle, j’ai mis des raisins secs à la place des fruits confits et comme je n’ai pas la chance d’avoir une machine à pain, j’ai pétri ma pâte à la main comme à l’ancienne !

J’ai volontairement mis la fève à la place du trou pour que Thibaud tombe dessus ! Il aurait tellement été déçu de ne pas être roi cette année !

Si j’ai l’occasion de faire un petit saut dans le Sud début de l’année prochaine, je serais ravie de goûter à la couronne briochée aux fruits confits de mes chères amies blogueuses (en version végétalienne, bien-sûr ;) )

Ingrédients pour 4 parts:

- 15 g de levure de blé bio (Priméal)

- 125 ml de lait de soja + un peu pour la dorure

- 250 g de farine de blé T 110 (Markal)

- 20 g de substitut d’oeuf + 80 ml d’eau (Valpiform)

- 50 ml de sirop d’agave

- 15 ml d’extrait de fleur d’oranger

- 25 g de raisins secs (Rapunzel)

- Purée de griotte (Vitabio)

- 1 fève

- 1 couronne

Préparation:

Dans un verre, diluer le substitut d’oeuf avec l’eau.

Faire tiédir le lait dans une petite casserole, puis ajouter la levure hors du feu. Laisser poser un quart d’heure.

Pendant ce temps, mettre la farine, le substitut d’oeuf dilué, le sirop d’agave et l’extrait de fleur d’oranger dans un saladier, puis ajouter le levain et commencer à pétrir. (Pour un bon pétrissage, il faut malaxer la pâte entre 15 et 20 minutes)

Laisser lever une heure à température ambiante recouvert d’un torchon, puis retravailler la pâte une dizaine de minutes et la mettre au réfrigérateur pendant quatre heures, le mieux étant de la laisser poser toute une nuit.

Le temps de pose écoulé, sortir le pâton, pétrir et former une boule. La déposer sur une plaque allant au four recouverte de papier sulfurisé, puis creuser un trou au milieu avec les doigts et l’élargir pour former la couronne. Badigeonner de lait de soja et répartir les raisins secs sur toute la surface.

Mettre la couronne au four pendant le préchauffage à 180° afin de la faire de nouveau gonfler, puis faire cuire 25 minutes.

A la sortie du four, la badigeonner de purée de griotte pour lui donner un aspect brillant.

Laisser tiédir et découper quatre parts … Partager avec sa moitié !

6 réponses à to “Couronne briochée des amoureux”

  • Clem:

    Moi non plus je n’ai jamais goûté la variante briochée de la galette, il faut dire que je ne vais pas souvent dans le sud et que je suis vraiment accro à la version frangipane, j’aime tellement les amandes! Pourquoi trancher, tu as raison, l’année prochaine ce sera brioche au petit dejeuner et galette à quatre heures ^^ J’espère que tu vas mieux…

  • C’est super que tu ais pu recréer sans oeuf la chère brioche. Dans la version traditionnelle, les fruits confits sont surtout là pour décorer, donner de la couleur, par contre, le petit truc indispensable, c’est le sucre perlé collé au-dessus qui donne tout son charme à l’ensemble et en fait une gourmandise inoubliable.

    J’espère que depuis le temps les pâtissiers parisiens se sont améliorés, car les rares couronnes que j’y avais vues à l’époque étaient bien loin d’égaler, ni à l’aspect, ni au goût, celles que l’on trouve dans nos régions. C’étaient des petites choses trop sucrées, trop brillantes, pas assez gonflées, ni assez moelleuses, qui m’ont laissé un piètre souvenir.

  • Ah pratique hein le substitut d’oeufs ? Avec ça, plus besoin de se casser la tête, c’est easy et toutes les recettes sont réalisables !
    Merci VeganPower pour le bon plan Valpiform ;)

    => Je connaissais le produit depuis longtemps, mais j’avais gardé un mauvais souvenir de gâteaux de la même marque qui m’avaient rendue malade ! C’est vrai que c’est pratique, surtout lorsque l’on débute un régime végétalien et que l’on ne connait pas encore l’arrow-root ou le tofu soyeux !

  • ça à l’air excellent et en plus c’est super joli!!!

  • [...] s’en lasse très vite. Alors après avoir dégusté un nombre gargantuesque de frangipanes, couronnes briochée, crèmes d’amandes et fève Tonka, crèmes chocolatées et autres nouveautés de nos plus grands [...]

  • [...] Il suffit pour cela de badigeonner de lait végétal votre gâteau avant cuisson, puis de le recouvrir de papier sulfurisé. Lorsque le gâteau est cuit, badigeonner de purée de fruits pour apporter au gâteau du brillant comme en boulangerie. Le meilleur exemple étant la galette des rois et la couronne briochée. [...]

Laisser un commentaire