Conseils

Comment préparer son jardin pour l’été ?

L’été sera bientôt là. Pour survivre aux vagues de chaleur, quoi de mieux qu’un beau jardin frais et reposant ? Profitons donc du temps restant pour désherber et mettre en terre. Découvrez toutes les astuces clées pour avoir un jardin frais et verdoyant à l’arrivée de l’été.

L’aménagement du jardin

préparer son jardin pour l’étéLa saison de l’été est l’un des meilleurs moments pour organiser des pique-niques et des repas chaleureux en terrasse. Pour de tels instants, il est important d’avoir un bon mobilier de jardin. Particulièrement, un bon parasol déporté est résistant aux coups de vent pour se protéger des rayons solaires. Avec internet, sur des sites tels que eotec.fr, vous pouvez disposer de la meilleure qualité pour ce genre de matériau.

Le désherbage

Pour permettre à la semence de croître en toute quiétude, il faut préconiser l’absence de toute mauvaise herbe. Le désherbage est une activité de jardinage importante pour la culture des plants et la beauté du jardin. Cette tâche méticuleuse prend en compte la tonte de la pelouse et les opérations de bêchage.

Tondre la pelouse

Cette activité peut s’exécuter en plusieurs étapes, lesquelles sont les suivantes :

  • débarrasser la pelouse des déchets solides apparents (cailloux, feuilles mortes, brindilles, etc.) ;
  • utiliser les outils (ratissoire, rotogriffe) pour finir efficacement le travail à la main ;
  • faire des tontes pas trop basses pour éviter la sécheresse de la pelouse ;
  • utiliser si nécessaire des désherbants naturels (eau de cuisson salée bouillante) ;
  • laisser la pelouse respirer quelques jours ;
  • couvrir les espaces avec des plantes d’achillées et d’alysses pour protéger la pelouse de la mousse et des adventices.

Par ailleurs, le bêchage est une solution pour transformer sa pelouse selon ses désirs de culture. Il retourne la terre pour la rendre favorable à l’absorption de l’eau.

Le bêchage

Selon le type de sol que vous avez, utilisez une grelinette ou une fourche-bêche. La grelinette conserve l’aspect écologique sous la terre meuble en l’aérant. Quant à la fourche-bêche, elle s’utilise facilement pour les terres argileuses. Après avoir ameubli votre terre, elle est prête pour les semis.

Les semis et les plantations

Pour enrichir votre terre, vous pouvez utiliser des engrais naturels comme des fientes de bovins, du purin d’orties, des coquilles d’œufs, etc. Par la suite, procédez à une scarification en verticale puis en horizontale. Cette opération va faciliter les semis et générer une certaine distance indispensable au bon développement des plants.

Pour obtenir rapidement un joli potager, vous pouvez cultiver de la laitue, des tomates-cerises, des fraises et des choux par exemple. La culture des plants de fleurs comme le tournesol, la verveine et des roses donnera plus de couleurs à votre jardin. Pour la croissance aisée de vos plantations, il faut veiller à quatre éléments essentiels, à savoir :

  • l’arrosage ;
  • l’ombre ;
  • la lumière ;
  • la protection contre les insectes.

En effet, les plantes ont besoin d’eau, de dioxyde de carbone et de lumière pour réaliser la photosynthèse. Pour favoriser cet état de choses, la culture en pots peut être utile. Ce sera plus simple de déplacer les pots en cas de besoin. Chaque semis a de ce fait des règles de cultures. À titre illustratif, les pots de semis sont entretenus au chaud à l’intérieur, avant de faire partie du jardin.

Outre cela, pour protéger votre jardin des nuisibles, vous pouvez utiliser le marc de café et de la brassée de lavande. D’un autre côté, pensez à apprécier les coccinelles. Ces petits insectes raffolent des pucerons, des bestioles nuisibles pour le jardin. De plus, elles sont le signe de la présence d’un système écologique.

Pour préparer son jardin pour l’été, il faut l’assainir et le rendre apte à la culture des plantes et fleurs de saisons. Vous pourrez par la suite profiter des merveilles de vos récoltes par un petit déjeuner sous le parasol de la terrasse.