Greek vegan yoghurt

Le yaourt grec a toujours été l’un de mes desserts préférés. Non pas celui que l’on a l’habitude de trouver en supermarché sous une marque très connue, mais bien celui que les autochtones ont coutume de déguster accompagné d’une orange fraîchement cueillie. C’est d’ailleurs lors de la pause en fin d’après-midi qu’il est le plus souvent apprécié.

Tout comme la Grande-Bretagne, les Etats-Unis, l’Italie, la Chine et la Thaïlande, la Grèce m’a profondément marquée par sa culture culinaire. Aussi loin que je puisse me souvenir, jamais je ne me suis passée de ce yaourt si voluptueux. Et c’est notamment au pays que je lui ai découvert ses meilleures saveurs. La Grèce avec la Crète, bien évidemment, est en tout point une découverte culinaire insoupçonnée.

Certes, le yaourt crétois plongé d’un nuage de miel n’est en aucun cas éthique, mais il me fallut peu de temps pour le reproduire. Et c’est avec le Sojami à Cuisiner que j’ai pu assouvir mon envie. Car même s’il s’avoue être précieux dans les préparations culinaires de crèmes fouettées, il est également un excellent substitut au yaourt grec si prisé. Quant au nuage de miel, la meilleure alternative fut sans aucune surprise le sirop d’agave, qui apporte une douceur similaire au traditionnel produit de la ruche.

C’est donc avec enthousiasme entremêlé de nostalgie que j’ai pu succomber de nouveau à ce dessert tant plébiscité.

Greek vegan yoghurt

Ingrédients pour 2-3 personnes :

  • 14 fraises
  • 235 g de Sojami à Cuisiner (Le Sojami)
  • 20 ml de sirop d’agave (Jean Hervé)
  • 5 ml de jus de citron fraîchement pressé
  • 2 ml d’extrait de vanille

Préparation :

Découper les fraises en deux dans le sens de la hauteur. Réserver.

Verser le Sojami à Cuisiner dans un bol, ajouter le sirop d’agave, le jus de citron et l’extrait de vanille. Puis mélanger le tout en faisant des gestes circulaires comme si vous prépariez une crème fouettée. Réserver.

Disposer dans chaque verrine deux moitié de fraises collées l’une à l’autre dans le sens horizontal, puis faire de même dans le sens vertical. Ajouter deux cuillères à soupe de crème fouettée, puis recommencer l’opération une nouvelle fois. Terminer par quatre fraises disposées dans le même sens que les précédentes ainsi que d’une dernière en guise de guirlande pour la décoration.

Réserver au frais jusqu’à dégustation.

6 réponses à to “Greek vegan yoghurt”

  • j’ai beau en (re) demander ils n’en vendent pas ici…
    je vais être obligée de tentée la version Rejuvelac
    de Kecily et Kristof Berg pour imiter le yaourth grec

  • Ici non plus, pas de Sojami, j’en pleurerais de déception! La photo est superbe, ça donne vraiment envie. Peut-être bientôt trouvera-t-on le sojami ou un équivalent au Québec!

    => Merci beaucoup Julie. Peut-être as-tu au Québec un yaourt végétal brassé et assez épais ou bien même une crème de soja ? Je pense que cela pourrait remplacer le Sojami à Cuisiner.

  • Des fraises & beaucoup de douceur … Je crois que c’est juste ce qu’il me faut !

  • Mmm, moi aussi j’en veux !! Tes photos sont très belles, ça donne vraiment envie d’acheter du sojami…

    => Merci Sandrine ! Tu en as quand tu veux, tu le sais bien ! ;)

  • miam miam miam !!!!!! que dire !!!!! bises

  • hanna:

    ça a l’air frais et tellement bon! bravo pour cette belle reproduction!

    => Merci beaucoup Hanna !

Laisser un commentaire