Carry d’Orient

Si certaines choses se transmettent, d’autres peuvent être innovées ou même réinterprétées. Entre les douceurs sucrées du Moyen-Orient et les épices envoûtantes et parfumées de l’Inde, mon cœur ne pouvait autre que chavirer pour un délicieux carry revisité !

Si le carry n’existe pas en tant que tel en Inde, le curry de madras, lui, est très souvent utilisé dans la composition des mets de la Péninsule à très forte majorité végétarienne. Réputé pour être le plus riche en épices, il enchante les papilles par ses notes parfumées et agrémente parfaitement les protéines de soja texturées émincées.

Connu pour ses multiples interprétations, le carry ne peut se cantonner à une seule et même définition. Aussi ai-je réadapté celui que j’avais coutume de déguster, synonyme de légumes aux connotations sucrées/salées. Souhaitant ajouter une pointe de douceur pour contrebalancer le parfum envoûtant du curry de madras, j’ai laissé libre cours à ma gourmandise et me suis judicieusement tournée vers la datte Medjoul pour sa puissance sucrée. Reconnue comme étant la meilleure d’entre toutes, elle se reconnaît très facilement par son épaisseur (c’est sans doute l’une des plus grosses dattes) et sa couleur brun foncé. Quelques pistaches salées viendront ornementer ce carry délicieusement parfumé.

Entre le fruit des rois et la plus noble des épices, je ne pouvais que difficilement me tromper. Cette réinterprétation aux connotations sucrées dépayse le palais, l’emmenant vers les lointaines contrées d’Asie du Sud.

Carry d’Orient

Ingrédients pour quatre personnes :

  • 150 g de protéines de soja texturées émincées (Priméal)
  • 10 ml de jus de citron
  • 15 cl de crème de soja (Provamel)
  • 1/2 oignon
  • 2 gousses d’ail
  • 10 ml d’huile d’olive
  • 5 g de sel Herbamare
  • 10 g de curry madras
  • 6 dattes Medjoul
  • 50 g de pistaches salées

Préparation :

Faire cuire une dizaine de minutes les protéines de soja texturées émincées dans deux fois leur volume d’eau. Les égoutter puis les verser dans une jatte. Ajouter le jus de citron et la crème de soja, puis mélanger à l’aide d’une cuillère en bois. Saler et réserver.

Couper les dattes en petits dés. Réserver.

Faire revenir l’ail et l’oignon dans un wok avec un filet d’huile d’olive. Verser les protéines de soja macérées, puis ajouter le curry madras et mélanger. Terminer par les dattes madjoul et les pistaches, puis mélanger jusqu’à ce que la préparation soit homogène. Laisser mijoter sur feu doux une demi-heure, le temps que la crème de soja, les dattes et le curry se soient entièrement imprégnés des protéines de soja.

Servir avec du riz basmati.

स्वादिष्ट खाना (Svādiṣṭ khānā)

5 réponses à to “Carry d’Orient”

  • Oui oui oui, voilà un moment que j’ai acheté des protéines de soja texturé (depuis que tu m’as emmené dans un certaine restaurant ^^), mais je ne les ai pas encore utilisées … Merci !!

    => Qui… Moi ? ;)

  • j’ai un gros sac de PST au poids, je vais me les indianiser, bonne idée.

  • Super appétissant. Quand même, c’est la classe d’être végé, qu’est ce qu’on se régale !

    => Ah oui ! C’est la classe ! Et on ne pourrait s’en passer !

  • Waouh, c’était mon moment culturel de la journée, quelle mine d’informations dans si peu de phrases, si agréables à lire !
    Et avant d’avoir l’esprit alléché par ta description, la photo m’a donné envie de dévorer ce carry…

    => Merci beaucoup Sandrine !

  • Cade:

    j’ai toujours mangé le soja cuit dans la sauce de tomates rouges mais jamais en carry.très bonne idée je vais tester ta recette….merci

Laisser un commentaire