Soufflé de polenta au tahin

A l’origine, une envie irrépressible de se décontracter après une journée pleine de rebondissements ! Peu de temps devant soi mais un profond besoin de penser à autre chose. Un pot de tahin entamé, de la polenta traînant dans le recoin d’un placard, voilà d’où est venue ma recette ce soir !

Pourtant, je n’avais pas prévu de cuisiner. Prise d’un mal de gorge intense depuis deux jours, quelque peu fiévreuse, je ne pensais qu’au moment où j’allais me coucher. Mais il fallut que je finisse plus tard que prévu sur mon lieu de travail pour que j’éprouve le besoin de me faire du bien moralement.

Si certains décompressent en se prenant un digestif de retour à la maison, pour ma part il me suffit tout simplement de cuisiner pour que tous mes tracas s’envolent en quelques instants. Comme je l’avais prédit, ce soufflé me remonta moralement et physiquement. Une véritable douceur salée qui nous fait voyager au Liban !

Ingrédients pour 5 ramequins:

- 125 g de polenta (Markal)

- 75 g de farine de riz complet (Markal)

- 1 bonne cuillère à soupe de tahin (Lima)

- 125 ml de lait de soja nature (Bonneterre)

- 10 g de substitut d’oeuf (Valpiform) + 40 ml d’eau

- 5 g de paprika

- 5 g de cumin

- 5 g de thym

- 5 g de coriandre

- Sel Herbamare

Préparation:

Préchauffer le four à 180°.

Porter à ébullition 500 ml d’eau salée dans une casserole, puis ajouter la polenta et remuer constamment avec une cuillère en bois jusqu’à obtention d’une purée.

Mettre hors du feu, puis ajouter la farine, le lait, le tahin. Diluer le substitut d’oeuf dans un verre avec l’eau et l’ajouter à la préparation. Finir par les épices, saler et mixer le tout jusqu’à obtention d’une crème bien épaisse.

Verser la préparation dans les ramequins et mettre au four 30 à 40 minutes. (Attention de ne pas ouvrir le four pendant la cuisson au risque que le soufflé ne tombe)

Laisser tiédir et déguster.

10 réponses à to “Soufflé de polenta au tahin”

  • Euh … A ton avis, ton substitut d’oeuf, en vrais oeufs, ça en fait combien ?

    En tout cas, ils ont une belle tête bien gonflée ces soufflés ! =)

    => J’ai mis l’équivalent d’un oeuf. Mais il serait dommage de passer à côté de la version végétalienne ;)

  • Clem:

    C’est génial cette idée de mettre la polenta en soufflé, ça me plait beaucoup, et puis la petite touche de tahin ne doit rien gâcher à l’affaire ;=)
    J’espere que tu te remets, et que ta gorge te fait moins mal, c’est toujours tellement désagréable ces moments là!

  • Je n’aurais jamais pensé à associer la polenta et le tahin. Ce doit être un plat très réconfortant… et donc idéal pour te remettre d’aplomb !

  • Dès qu’il y a du tahin, je suis là ! Cette recette est très appétissante. Cela a dû te revigorer tout comme il faut. La polenta, ça cale bien, je pense en faire aussi ces jours-ci. J’espère que ton mal de gorge sera bientôt guéri.

  • Un soufflé avec de la polenta, c’est original. Et avec la touche de tahin, il me tente énormément !

  • Merci à toutes pour vos gentils mots d’attention ! Je vais beaucoup mieux aujourd’hui grâce à la dose élevée en vitamine C que j’ai prise (clémentine, kiwi, kaki, poivron rouge, persil) et les quelques inhalations à la balsofumine que j’ai faite tout au long de la journée ! Le mal devrait s’estomper pendant le week-end !

  • Moi aussi ça me donne envie ce mélange ! Pour changer de la polenta toute simple …

  • michel:

    heureux que ton mal de gorge soit passé!……..
    et que tu n’aies pas mélangé la polenta à la balsofumine!!!!!!
    plaisanterie mise à part,felicitations pour ce soufflé qui est très beau et doit etre très bon

    => Je doute fort que l’huile essentielle d’eucalyptus se marie bien avec la polenta ;)

  • miam miam !!!!! super !!!!!

  • desmots:

    bonjour , par quoi remplacer le polenta ?

Laisser un commentaire