Pizza végétalienne aux quatre saisons

L’un des restaurants de secours pour un végétarien (repas d’affaires ou dîner imprévu entre amis) reste sans conteste la pizzeria. Cependant, en ce qui concerne les végétaliens, il n’y a rien à se mettre sous la dent puisque le fromage, les oeufs et la crème fraîche sont utilisés en abondance dans la plupart des pizzas italiennes. Pour peu que vous tombiez sur un gérant conciliant, vous repartirez bredouille tout en jurant pour la nième fois le manque de tolérance qui persiste dans les restaurants français lorsqu’ils ont affaire à des régimes spéciaux: allergies, convictions éthiques ou religieuses.

J’ai un souvenir très désagréable de la pizza puisqu’à chaque fois que j’en prenais une, je tombais indéniablement malade pendant plusieurs jours. A l’époque, nous pensions que je faisais une intoxication alimentaire … Rien de plus ! J’étais donc arrivée à un point où je ne pouvais plus voir une seule pizza en couleur, d’autant plus que les traditionnelles se font de plus en plus rares, laissant place à des chaînes qui dénaturisent la recette d’origine. Car une véritable pâte à pizza n’est pas fourrée de fromage à l’intérieur et se veut d’être très fine. Or, la plupart des pizzerias ont compris depuis fort longtemps que plus la pâte était épaisse, moins cela demanderait de garniture et plus le client serait vite repu. D’où les fameuses formules « Eat as much as you want » pour la maudite somme de 6£25 que je pouvais lire à Charing Cross Road lorsque j’étais à Londres. J’avoue avoir tenté l’expérience une fois en fin de première année de fac, alors que la cité universitaire commençait à se désemplir. J’étais alors avec mon ami de couloir Emil et une étudiante erasmus espagnole du nom de Patricia. Nous avions décidé de se remplir la panse pour voir jusqu’où nous pourrions nous dépasser. Pari stupide que je perdis de suite puisque je pus à peine terminer deux parts (je fus de suite prise de crampes d’estomac).

J’avais perdu tout espoir de remanger un jour une pizza traditionnelle italienne, comme celles que j’avais l’habitude de déguster lors de mes nombreuses vacances en Toscane. C’est alors qu’hier, je tombis sur les fameux fonds de pizza à la farine complète, que je n’avais pas retrouvé depuis mon séjour alsacien, en me promenant dans les différents rayons de Biocoop. Je ne pouvais pas laisser passer cette opportunité, car je savais qu’il y aurait une personne qui serait ravie de manger une pizza maison !

Commença alors une véritable expédition pour trouver un nom à ma pizza qui ne contiendrait aucun ingrédient d’origine animale et je tombis d’accord sur le fait que celle qui se rapprochait au mieux de ce que je voulais réaliser restait la pizza aux quatre saisons. Quatre saisons n’en est que le nom car finalement, les légumes utilisés sont tous de saison automnale. Ca tombe bien, car il faut prendre l’habitude de manger des légumes de saison ! Me voici donc partie en cuisine avec sur le plan de travail une aubergine, deux artichauts, un poivron rouge, des oignons, de l’ail, du sel de guérande et des herbes … Sans oublier le fond de pizza à la farine complète !

Pour une première tentative à un plat qui me donnait des hauts de coeur, je dois avouer que j’eus le sourire au lèvre en dégustant ma part de pizza. Fine, craquante et dorée, la pâte et la garniture accomodée des différentes herbes aromatiques et du sel de guérande était digne d’une  »Quatre saisons » que l’on retrouve en Italie ! 

Ingrédients:

- Fond de pizza à la farine complète (Priméal)

- 1 cuillère à soupe d’huile d’olive

- 1 cuillère à soupe de concentré de tomates bio

- 6 rondelles d’oignon

- 6 fines tranches d’aubergine

- 2 coeurs d’artichaut

- 1/2 poivron rouge

- 2 gousses d’ail hâchée

- Sel fin de guérande, origan, basilic, persil

Préparation:

Faire revenir quelques minutes les tranches d’aubergine avec un filet d’huile d’olive dans une casserole. Découper les coeurs d’artichaud en lamelles et le demi poivron rouge en petits dés.

Etaler l’huile d’olive sur le fond de pizza, verser le concentré de tomates, déposer les rondelles d’oignon, les tranches d’aubergines, les lamelles de coeurs d’artichaut, les dés de poivron rouge, l’ail hâché et finir par le sel et les herbes aromatiques.

Cuire 10 minutes à 220° sur le grill, puis servir de suite avec une salade verte.

9 réponses à to “Pizza végétalienne aux quatre saisons”

  • MmmmMmmmmmm
    J’adore les pizzas et il va vraiment falloir que je me remette à faire de la pâte…

  • lory:

    miam..j’aime bien ta pizza!!

  • ça doit être un régal ! Je trouve que la pizza maison se prête très bien à la nourriture végétalienne. C’est simple à faire, même la pâte, et on n’y met que ce qu’on veut, ou ce qu’on aime. Comme tu le dis, ce sont les restaurants qui exagèrent en mettant du fromage partout.

  • alex:

    Une pizza toute en finesse et goûteuse, le contraire de la pizza « américaine », quelle bonne idée pour l’automne… !

  • Prononcer le mOt pizza et mes papilles s’affollent : « Pizza,OU ssaa? mmmh ! »
    Mais la tienne est tellement appétisante, que je baaaaave encore plus que d’habitude ! :O
    Bizzzzz ;)

  • Deux pizzas végétaliennes en deux jours… vous m’avez eue : je vais m’en faire une très bientôt. :)
    Mais j’ai vraiment envie de la recouvrir de fromage végétal et comme je n’en trouve pas ici, il va falloir que je me dégote une recette sympa sur le net. Mince, devoir explorer des blogs vegan de cuisine, quelle corvée… ;)

  • C’est vrai que du bon fromage, sur une pizza, c’est un délice … sauf quand on ne peut pas en manger :/

    Moi je suis accro à la pizza, j’adore ça ! Mais même quand on est « que » végétarien, c’est pas toujours aussi simple … Du coup, il n’y a rien de meilleur qu’une pizza maison =)

  • [...] Unsubscribe   ← Pizza végétalienne aux quatre saisons [...]

  • C’est vrai qu’il n’est pas facile non plus pour un végétarien de s’en sortir dans une pizzeria !

    Sarah, je pourrai t’envoyer du fromage végétal si tu veux. Il se conserve assez bien.

Laisser un commentaire